Rechercher

« ÉCHEC » D’UN AVAC

« Échec-AVAC », c’est ce qu’indique le dossier de mon 2e accouchement, frette comme ça… le mot ÉCHEC.

Aoutch !


Échouer un Accouchement Vaginal Après Césarienne, c’est rare. Ce n’est pas la majorité des mamans césarisées qui tente l’AVAC, peu l’échouent, et beaucoup le complètent.


Mes récits d’accouchement, les histoires de naissance de mes garçons resteront pour toujours ponctuées de « si », de « peut-être », de « mais », de « pourquoi », avec des fins assez amères et différentes de celles que j’avais idéalisées. Avec un vague sentiment d’incompétence à l’égard de mon corps incapable de les livrer en vie au monde.




Ce que mon échec d’AVAC m’aura appris : on ne contrôle pas TOUT


Mes accouchements m’auront appris que, parfois, même lorsqu’on fait TOUT ce qu’il faut, le TOUT n’est pas suffisant, et les choses peuvent se dérouler autrement.


Échouer un AVAC, c’était IMPOSSIBLE pour la « celle qui prévoit tout » que je suis.

J’ai sincèrement TOUT fait pour mettre TOUTES les chances de mon côté pour « réussir ». Par naïveté, par optimisme aussi beaucoup, j’ai omis de me préparer à une éventuelle deuxième césarienne puisque ça, ça ne faisait pas partie de mon plan.


Des mois avant la conception de ma deuxième petite merveille, je me suis préparée un plan infaillible (!) pour cet accouchement. Un plan qu’on bâtit comme lorsqu’on s’affaire à grimper l’Everest. J’ai lu des livres et des témoignages, écouté des films, consulté des statistiques, tenté l’hypnothérapie, l’acuponcture, l’ostéopathie et la massothérapie en plus d’avoir bu des tisanes, entrepris des exercices, etc.


Et bien… la vie a voulu qu’on réincise le bas de mon ventre et de mon utérus pour une seconde fois. Une césarienne à la suite d’un transfert de la maison de naissance.

Aoutch !


Je l’avoue, l’AVAC était une chance pour moi de guérir mon cœur des déceptions de mon premier accouchement. C’est légitime ?




Processus de deuil d’un échec d’AVAC et d’une césarienne


J’ai eu peur, très peur, pour mes bébés et pour moi.


Comme ma sage-femme m’a dit, pour m’aider à donner un sens à cet « échec » : « T’sé dans le temps de la préhistoire, peut-être que toi et ton bébé vous y seriez resté dans le fond de la caverne… »


Ouf…


J’ai tenté de me consoler par des phrases bienveillantes typiques comme « Toi et ton bébé vous êtes en santé et en vie, c’est ça l’important ! ». Ce fut un mini baume sur mon cœur. Moi et mes 2 garçons nés par césarienne, nous sommes en vie et j’en suis très reconnaissante bien entendu.




Je remercie mes amies qui ne se sont pas lassées d’écouter mon très long récit d’accouchement qui se termine en queue de poisson, en salle de réveil.

J’aurais tant aimé moi aussi, comme elles, que mon accouchement se termine en poussée de délivrance leur permettant d’accueillir leur bébé toute seule. J’envie ce moment qui m’a été volé par l’urgence de la vie.


J’ai été seule, très seule, pendant de longues heures après leur naissance.

Je me suis souvent réveillée la nuit, en plus des réveils de mon bébé, tiraillée par des souvenirs très clairs, pour tourner et retourner le fil des événements dans ma tête…




Marquée pour la vie


Certaines se font tatouer le nom de leur enfant. Moi, j’ai cette cicatrice en forme de sourire, tatouée juste en dessous de mon nombril.


Cette cicatrice, c’est le sourire de la vie.


Marie-France Phisel, maman et accompagnante à la naissance

Texte écrit en 2015 après la naissance de Laurier, mon bébé zen : Monsieur Bonheur.




Le récit complet de Marie-France figurera dans le recueil de récits d’accouchement à intention physiologique Les saisons des amours qui paraîtra aux Éditions de Valois en automne 2019. Suivez-nous sur Facebook pour en surveiller la parution !



453 vues

Les Éditions de Valois est une micro-entreprise québécoise basée à l'Assomption, dans Lanaudière, qui se spécialise dans le doux mariage entre périnatalité et écriture, entre maternité et poésie. Nous œuvrons dans l'édition de livres et offrons également des souvenirs de grossesse et d’accouchement artistiques et poétiques, tels qu’Arbre de vie (retouche photo d’empreintes placentaires avec poème accompagnateur) et les Récits de la cigogne (récits d’accouchement personnalisés).

 

Nos mots d’ordre :

humanisation des naissances, féminisme, éco-responsabilité.

Farfouillez sur notre site pour y découvrir nos livres et services!

  • Facebook - Black Circle

Suivez-nous sur Facebook!

© 2018 Éditions de Valois